Blog

Mes 5 conseils pour bien écrire pour le web

Au-delà du contenu de fond, si qualitatif soit-il, il est important qu’une page web ou un article de blog soient rédigés de manière structurée. Le lecteur aura plus envie de vous lire, vous, si votre contenu est clair, plutôt que quelqu’un d’autre dont le contenu est désorganisé et illisible. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des principes simples à utiliser, accessibles à toutes, même à celles qui ont peur d’écrire ! Voici donc mes 5 conseils pour écrire pour le web correctement !

Écrire pour le web

Comment écrire pour le web ? Mes 5 conseils faciles !

Sur le web, on lit vite, très vite. C’est aussi très facile de surfer de sites en sites s’ils ne nous conviennent pas ! Pour éviter cela, voici des méthodes faciles à utiliser pour bien écrire sur le web.

Conseil 1 : Faire des phrases courtes

Parfois, lorsque l’on est lancée dans son explication, on écrit, et on ne s’arrête plus, les idées fusent, et au final, on se retrouve avec des phrases super longues, qui deviennent difficiles à lire pour le lecteur car il n’y a pas de pause, surtout si l’on n’use pas de ponctuation. Voilà typiquement une phrase trop longue 😀 ! J’espère que vous serez arrivée jusqu’au bout ! A faire des phrases super longues, vous risquez de perdre votre lecteur, il ne va plus se souvenir du début de la phrase. Votre contenu devient donc difficilement compréhensible. C’est pourquoi je vous recommande de rédiger des phrases d’environ 10 mots. C’est une bonne moyenne pour une lecture aisée. Ne vous prenez pas la tête non plus à compter tous les mots de toutes vos phrases. Si l’une d’entre-elles est trop longue mais que les autres sont ok, pas de panique, ça passe 😉 !

Astuce : Si vous êtes devant une phrase trop longue, voyez comment vous pourriez la transformer dans un format « question / réponse », ou la couper en deux. Regardez là où vous avez mis des virgules, il y a de fortes chances pour qu’elles puissent être remplacées par un point. Et rappelez-vous, une phrase = sujet + verbe + complément !

Conseil 2 : 1 paragraphe = 1 idée

Toujours dans l’optique de faciliter la lecture, mais cette fois visuelle, utilisez des paragraphes. Cela va permettre d’aérer votre contenu, et d’éviter le fameux « bloc de texte » que l’on n’a pas envie de lire ! Celui-ci apparaîtra plus léger, moins complexe à lire, et donnera plus envie d’être lu. Concrètement, un paragraphe correspond à une idée. Cette dernière doit être développée en quelques phrases. Si chaque paragraphe fait 3 mètres de long, ce n’est pas génial non plus. À  moins que vous ne soyez en pleine explication scientifique, encore que…

Astuce : Avant de rédiger votre contenu, notez les grandes idées que vous souhaitez développer. Sautez des lignes entre chaque, de manière à y consacrer un paragraphe.

Conseil 3 : Mettre des sous-titres

Comme je le disais au début, sur le web, nous lisons très vite. Il est bien rare qu’on lise un article entier, à moins qu’il ne soit vraiment très court. Pour faire en sorte qu’un internaute vous lise quand même, ou au moins en partie, il faut l’aider à trouver rapidement l’information qu’il recherche. Pour cela, utilisez des sous-titres. Son œil regardera en 1er ces sous-titres, puis lira ensuite le(s) paragraphe(s) qui l’intéresse.

Astuce : Faites un plan, comme on nous le demandait de faire à l’école (je suis très enfance aujourd’hui 😀 !). Plus simplement, vous pouvez reprendre vos paragraphes, et les résumer en quelques mots, qui vous serviront de sous-titre entre chaque. Vous pouvez aussi utiliser des citations, faire des sous-titres « continus » avec des « … ».

Conseil 4 : Mettre des mots en gras

De manière générale, nous lisons en diagonale. Donc après avoir trouvé l’information recherchée, via les sous-titres, nous allons chercher des mots. Ainsi, mettre des mots en gras facilite la lecture rapide. Pour compléter mon paragraphe précédent, en fait nous lisons en diagonale. . L’assemblage de vos mots mis en gras doit permettre la compréhension de votre paragraphe, sans en lire le contenu complet. Les mots ou expressions doivent donc être choisis de manière judicieuse.

Astuce : Mettez en gras un morceau de phrase, qui résume votre paragraphe, un peu comme je le fais dans cet article. Relisez mon article en ne lisant que ces expressions en gras, vous verrez qu’il sera tout aussi compréhensible (mais vous perdrez plein d’autres infos intéressantes 😉 ) !

Conseil 5 : Utiliser les listes à puces ou chiffres

En principe, avec les conseils précédents, votre texte doit déjà être aéré et clair. Mais il existe encore une autre méthode pour clarifier vos propos et bien écrire pour le web. En effet, l’utilisation de listes à puces, ou chiffres, permet d’attirer l’œil du lecteur. Il ira donc plus facilement vers ce contenu, qui se lit aussi plus rapidement (cf. propos plus haut). Ce procédé est très pratique pour placer du contenu important. Il permet aussi de simplifier la présentation de vos idées, groupes de mots, etc. Les listes sont, par ailleurs, plus simples à écrire que des phrases.

Astuce : Si la liste à puces est introduite par un texte se terminant par « : », alors on considère qu’il s’agit de la même phrase. Dans ce cas, le début de chaque item (ligne) ne doit pas contenir de majuscule. La fin, quant à elle, doit se terminer par un point-virgule, et le tout dernier par un point. Si jamais un item contient un sous-item, ces derniers doivent être terminés par une virgule, et le dernier par un point-virgule. En exemple, ce sera plus parlant.
Dans une liste à puce, vous pouvez mettre :

  • des idées géniales ;
  • des mots inspirants :
    • bonheur,
    • sourire,
    • joie ;
  • de beaux prénoms.
Bien écrire pour le web
Conclusion :

Écrire pour le web n’est pas si compliqué que cela. Il suffit d’appliquer ces quelques conseils, simples, pour faciliter la lecture de votre texte. Ce serait dommage que les internautes passent à côté de votre contenu pour une question de mise en page 😉 . N’oubliez pas qu’au-delà de ces techniques, votre texte doit être illustré. J’avais d’ailleurs fait un article sur mes 8 banques d’images gratuites préférées. Pour celles qui seraient en panne d’inspiration, je vous ferai un article prochainement sur le fond.
Faites-moi part de vos articles rédigés à l’aide de ces conseils, je les lirai attentivement 😉 !

Vous avez besoin d’un coup de pouce pour démarrer ?

J’accompagne les femmes entrepreneures qui veulent être plus visibles sur Internet. Ce que je souhaite vraiment, c'est que vous soyez fière de votre présence en ligne, et surtout qu'elle soit authentique. J'interviens sur la mise en place de vos réseaux sociaux, la création de votre modèle de newsletter, ou carrément de votre site web.

Suivre :
Pas de commentaires
Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.