Comment faire un site e-commerce efficace dès le départ ?

Comment faire un site e-commerce efficace dès le départ

Comment faire un site e-commerce efficace dès le départ ?

Comment faire un site e-commerce efficace dès le départ

L’e-commerce n’a jamais autant fait la une de l’actualité, depuis 2020. Dopé par la crise sanitaire liée à la COVID-19, le commerce en ligne a vu son regain d’intérêt encore plus fort (+ 17 400 sites en 2020 vs 2019, en France – source Fevad 02/2021) ! À cette occasion, beaucoup de publicités ont fleuri, vantant le fait de pouvoir de lancer son site e-commerce en quelques heures. Au risque d’en décevoir plus d’un, ce n’est pas la réalité. Si des solutions techniques clés en main existent pour faire un site rapidement, cela nécessite tout de même des réflexions en amont. C’est ce que je vous propose d’aborder dans cet article, afin de vous aider dans votre démarche.
Voici les 4 étapes pour réussir le lancement de votre site e-commerce.

1 – Quelle est la finalité de votre site e-commerce ?

Cette question peut paraître un peu « simpliste ». Pourtant, elle a son importance. En effet, de l’objectif, va découler toute votre mise en place. Votre but est-il :

  • de digitaliser votre commerce physique par de nouveaux services ?
  • d’ouvrir l’étendue des possibles au monde entier ?
  • de lancer une nouvelle entreprise ?

Selon votre cas, la solution à choisir pour votre présence sur Internet sera différente. Par exemple, si vous avez un magasin de proximité, peut-être souhaitez-vous uniquement proposer un service de « click and collect » (commande en ligne, retrait en magasin). Si vous voyez plus loin, peut-être souhaitez-vous pouvoir livrer toute la France, voire le monde entier. Enfin, si vous lancez votre activité, quelle est votre ambition ?
Tout cela aura un impact sur la solution technique à utiliser, et sur votre future communication. À ce niveau, il faut prendre en compte votre cible. Quelle est-elle, et qu’attend-elle ?

Quelle est la finalité de votre site e-commerce

2 – Quelle plateforme choisir pour votre e-commerce ?

Ce sujet est d’une importance capitale dans le choix de votre solution technique. En effet, certaines plateformes e-commerce sont plus ou moins adaptées à votre besoin. Voici 2 éléments de réflexion à prendre en compte dans votre réflexion :

  • La quantité de produits proposée. Par exemple, si vous en avez peu, WordPress, avec son plugin WooCommerce, peut être une bonne option. Si vous avez plusieurs centaines d’articles, alors vous pourriez plutôt partir sur Prestashop ou Shopify. Enfin, si vous avez des milliers d’articles, alors Magento serait plus adapté.
  • Votre budget. L’argent est le nerf de la guerre, mais dans l’idéal, il ne doit pas être le paramètre premier. C’est pourquoi je vous le mets en second 😉 . Votre budget doit être corrélé à vos ambitions. Ne vous faites pas avoir par le côté gratuit de WordPress avec « WooCommerce », il y a forcément des coûts cachés. Ces solutions nécessitent de passer par un développeur, et souvent d’acheter des modules complémentaires. À moins que cela ne soit votre métier d’origine, je ne vous conseille pas de le faire vous-même. Vous y gagnerez du temps, de l’énergie, et le rendu sera meilleur. De plus, le développeur sera à même de vous proposer la réponse optimale à votre besoin. Il faut aussi prendre en compte le coût de l’hébergement du site, etc. Si vous préférez une solution clés en main, pour limiter vos coûts au démarrage, vous pouvez passer par des plateformes telles que Shopify ou Wizishop. Elles fonctionnent par système d’abonnement mensuel, qui comprend en plus des frais de transactions. Ces solutions clés en main peuvent donc s’avérer coûteuses sur le long terme.

Le choix de votre plateforme e-commerce doit donc se faire à partir de différents éléments stratégiques, et non parce que « le logo vous plaît » !

Quelle plateforme choisir pour votre e-commerce

3 – Quelle identité souhaitez-vous pour votre marque ?

Après avoir déterminé votre objectif et votre solution technique, il faut s’attaquer à votre image de marque. Cette étape nécessite un minimum de réflexion. Le but est que votre site et votre communication soient harmonieux, qu’ils soient sur la même longueur d’onde. Voici 3 axes sur lesquels vous devez travailler :

  • Votre discours de marque : en rapport avec votre positionnement et votre cible (qu’il convient d’étudier au préalable), il est important de définir le message que vous souhaitez faire passer. Selon votre activité, cela peut être très variable : qualité produit, fabrication française, valeurs éthiques, spécialiste de votre domaine… De cela, vont découler les mots à employer sur votre site, votre « baseline », et même votre plan de communication.
  • Le contenu de votre site : pour être totalement alignées avec votre discours, vos fiches produits et pages de présentation doivent utiliser le même vocable. Le consommateur doit retrouver votre message, dans toutes les pages de votre site, et notamment vos fiches produits.
  • Le design : des deux éléments précédents, vont résulter l’ambiance de votre site et votre charte graphique (si elle n’est pas déjà existante). Les couleurs et la mise en page de votre site doivent correspondre à l’image que vous souhaitez véhiculer. Par exemple, les marques de luxe utilisent rarement une association de rouge et de jaune, plutôt synonymes de « prix bas ».

En bref, l’identité de marque ne se cantonne pas au logo. Elle va bien au-delà. C’est pourquoi il est indispensable d’y réfléchir en amont de la création de votre site Internet.

Quelle identité souhaitez-vous pour votre marque

4 – Comment allez-vous annoncer votre lancement ?

Lancer son site e-commerce, c’est bien, mais encore faut-il qu’il soit vu ! Il est donc important de communiquer sur son lancement. D’ailleurs, il est intéressant de commencer à en parler en amont, pour préparer le consommateur et créer une attente.
Au niveau des outils, ce n’est pas ce qui manque aujourd’hui : e-mailing, réseaux sociaux, publicité payante, communiqués de presse, initiatives locales, information en lieu de vente, etc. Là encore, le moyen est à choisir selon votre activité et votre objectif. D’ailleurs, je dis « le moyen », mais je devrais plutôt dire « les moyens ». Sans trop démultiplier les canaux, en utiliser plusieurs vous permet d’être plus efficace. Effectivement, tous vos clients ne sont pas tous au même endroit. D’où l’intérêt de bien connaître sa cible.

Comment annoncer le lancement de votre site e-commerce

Pour conclure, lancer un site e-commerce nécessite une vraie réflexion en amont. S’il faut être rapide pour profiter d’une manne de marché, trop se précipiter serait contre-productif. Vous voici donc, maintenant, en possession des 4 étapes pour faire en sorte que votre activité en ligne démarre de bon pied !

Vous souhaitez pousser votre réflexion plus loin ?

Pas de commentaires
Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.